Pôle logistique alimentaire dans l’Ouest-de-l’Île

Récolte réalise une étude de faisabilité pour la création d’un pôle logistique alimentaire à destination des producteur.trice.s dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal, qui permettrait de : 

  • Développer la capacité d’entreposage des fermes de l’Ouest-de-l’Île, permettant ainsi l’augmentation des volumes produits et mis en marché, tout en limitant les pertes de revenus et le gaspillage alimentaire
  • Créer des conditions favorables pour un gain d’efficience et de compétitivité de l’agriculture péri-urbaine à Montréal
  • Encourager l’approvisionnement des organismes communautaires montréalais en produits issus de l’agriculture de proximité

Origine de l’étude : un besoin prononcé d’espaces pour entreposer et mettre en marché les récoltes de D-Trois-Pierres et de Regroupement Partage

D-Trois-Pierres est une entreprise d’insertion sociale qui gère la ferme écologique du Parc-nature du Cap-Saint-Jacques, propriété de la Ville de Montréal. Elle y cultive principalement des légumes racines et est chargée de maintenir le site agricole accueillant pour les visiteur.euse.s.

D-Trois-Pierre produit notamment des carottes, des choux et des rutabagas pour le programme Cultivez l’Espoir, en partenariat avec Regroupement Partage, qui gère la commercialisation des denrées auprès des personnes en situation d’insécurité alimentaire.

Malgré le succès de leur programme, les deux organismes font face à un enjeu majeur : le manque de place pour stocker leurs récoltes.

” Ici, c’est la course à la place. Nous avons été obligés de jeter énormément de légumes cette année, faute de place pour les entreposer. Aucun organisme n’était en capacité de récupérer de si gros volumes de carottes d’un coup. “

Benoit Burlat, coordonnateur du programme Cultiver l’Espoir de Regroupement Partage

Face à ce constat, l’équipe du SALIM et les deux organismes ont décidé de lancer une étude de faisabilité de 6 mois pour tenter de répondre à ces deux questions :

  • Est-ce que d’autres producteur.trice.s de l’Ouest-de-l’Île partagent ce même besoin en entreposage?
  • Est-ce qu’un pôle logistique alimentaire, c’est-à-dire une infrastructure partagée visant à améliorer, augmenter la production agricole de l’Ouest-de-l’Île et la distribuer à travers Montréal est faisable? Une telle infrastructure peut-elle être rentable financièrement tout en assurant une rentabilité sociale?

Périmètre de l’étude

Pour répondre à ces questions, nous étudions les besoins des producteur.trice.s situé.e.s dans l’Ouest de Montréal, c’est-à-dire des arrondissements de l’Île Bizard- Sainte-Geneviève, Pierrefonds-Roxboro, et des municipalités de Senneville et de Sainte-Anne-de-Bellevue.

Partenaires institutionnels de l’étude

Pour réaliser cette étude nous travaillons étroitement avec plusieurs parties prenantes, parmi celles-ci :

  • Le Service des Grands Parcs de Montréal
  • L’Union des Producteurs Agricoles (Fédération Outaouais-Laurentides)
  • Le MAPAQ
  • Le service juridique de la Ville de Montréal
  • La Communauté Métropolitaine de Montréal
  • La Ferme du campus MacDonald
  • Le Conseil SAM

Calendrier du projet

Décembre 2020

Lancement de l’étude de faisabilité

– Recueil des besoins auprès des producteur.trice.s
– Étude du marché, du contexte légal et des parties prenantes impliquées

Présentation de l’étude de faisabilité

Remise de l’étude de faisabilité aux commanditaires et présentation aux partenaires des résultats

Mai 2021
Juin – Septembre 2021

Montage du plan d’affaires et du plan financier

Ouverture du pôle logistique alimentaire dans l’Ouest-de-l’Île

Mai 2022

En savoir plus

Pour nous contacter à propos de ce projet ou de tout autre projet SALIM :

Actualités et avancées du projet

Nous plublierons chaque 2 mois un article présentant les avancées et informations importantes de notre projet : nouvelles parties prenantes impliquées, leçons apprises, opportunités, blocages…